La CFDT au Conseil économique, social et environnemental régional de Languedoc-Roussillon (CESER LR)

Publié le 18/10/2015

La délégation CFDT au CESER comprend 5 membres

La composition du CESER

Comme toutes les régions, la région Languedoc-Roussillon est composée de l'exécutif, le Président de la région, élu ; du législatif, le Conseil régional, élu et du consultatif, le CESER, désigné.

Le CESER comprend 94 membres, répartis en 4 collèges, 30 pour le collège 1 (le monde patronal) ; 30 pour le collège 2 (les organisations syndicales de salariés) ; 30 pour le collège 3 (le monde associatif, dans toute sa diversité) et, collège 4, 4 personnalités qualifiées nommées directement par le préfet.

La délégation CFDT comprend 5 membres, sur les 30 du collège 2, qui siègent dans les 6 commissions et les 2 sections.

  • Commission AEESR, Activités économiques-Enseignement supérieur-Recherche (Pierre Glameau et Anne Perrin) ;
  • Commission AP, Agriculture-Pêche (Joachim Dendiével et Marie-Noëlle Neel) ;
  • Commission ATE, Aménagement du territoire-Environnement (Marie-Noëlle Neel, Anne Perrin et Eric Vidal) ;
  • Commission EFGT, Emploi-Formation-Gestion des temps (Pierre Glameau, président de la commission) ;
  • Commission ESSC, Education-Santé-Sport-Culture (Joachim Dendiével et Eric Vidal) ;
  • Commission FECI, Finances-Europe-Coopérations internationales (Joachim Dendiével et Eric Vidal) ;
  • Section EDS, Enjeux et Débats de Société (Pierre Glameau)
  • Section PC, Prospective et Conjoncture (Marie-Noëlle Neel)

La CFDT a trois postes au bureau du CESER, Joachim Dendiével, (Vice-Président), Pierre Glameau (Vice-Président délégué et chef de file de la délégation), Marie-Noëlle Neel (Secrétaire).

Le rôle du CESER est double

  • d'une part donner un avis sur les saisines faites par le président du conseil régional, soit sur les rapports soumis aux votes du Conseil régional, soit sur des sujets spécifiques ;
  • d'autre part choisir des thématiques de travail (les auto-saisines) pour faire des préconisations au Conseil régional sur ces thématiques.

Le CESER et la réforme territoriale

Le mandat CESER est de 6 ans et court donc du 1er novembre 2013 au 31 octobre 2019. Mais il est impacté par la réforme territoriale. Le décret devant modifier les CESER n'est toujours pas paru. On sait simplement qu'une période transitoire, associant les deux Ceser LR et MP, commencera le 1er janvier avec l'élection d'un président unique. On ne sait toujours pas quand ni quelle composition pour le CESER de la nouvelle grande région.

Un comité de pilotage commun aux deux CESER a été mis en place au mois d'avril, d'une part pour répondre à une saisine conjointe des deux présidents de Conseils régionaux, « Prospective 2030 », d'autre part pour harmoniser, à travers un nouveau règlement intérieur, les fonctionnements des deux CESER qui sont assez fortement différents.ux deux CESER a été mis en place au mois d'avril, d'une part pour répondre à une saisine conjointe des deux présidents de Conseils régionaux, « Prospective 2030 », d'autre part pour harmoniser, à travers un nouveau règlement intérieur, les fonctionnements des deux CESER qui sont assez fortement différents.