Les prud'hommes, un bien commun républicain !

Publié le 13/10/2016 à 12H22
80 conseiller.e.s prud'hommes et, pour la première fois, défenseur.e.s  du.de la salarié.e, de la Nouvelle Aquitaine à l'Occitanie en passant par le Centre-Val de Loire, se sont réuni.e.s à Lourdes du 12 au 14 octobre, autour du thème "nouvelles règles, nouvelles pratiques". 

Cet evenement est le 1er de 4 rassemblements confederaux qui se tiendront cette année, pour reunir les militant.e.s impliqué.e.s dans les CPH et donc impacté.e.s par les dernieres modifications legislatives dont certaines ont ete impulsées ou soutenues par la CFDT.
3 jours qui se divisent entre séances plénières, échanges avec la salle et ateliers en groupe afin de travailler sur des cas concrets de procédure, de la saisine au rendu de la décision de justice.

Entre formation et information donc, il s'agit notamment de permettre à chacun.e de mieux appréhender les tenants et les aboutissants de la loi Macron, à application immédiate. 

Mais comme l'a rappelé Grégory Martin, membre du BN, dans son discours d'ouverture, les modifications ne touchent pas que les procédures. Elles changent le chemin qui peut amener le.la salarié.e à faire appel aux prud'hommes.
La qualité des conseiller.e.s prud'hommes, porte-paroles de la CFDT et porteurs.euses des valeurs d'émancipation et de justice sociale est essentiel pour viabiliser cette institution à l'avenir incertain.

Echanger, se former, partager, permettent de renforcer la competence de ces militant.e.s pour assurer un ordre social juste et l'avenir d'une institution republicaine utile au vivre ensemble.